Eyes Of Network : sorties de la version 4.2

Posted by on 28 Oct 2015 in Planet, Supervision | Commentaires fermés sur Eyes Of Network : sorties de la version 4.2

Eyes Of Network (“EON”) est une solution de monitoring Open Source réunissant de manière pragmatique les processus ITIL. Elle est basée sur plusieurs produits libres tel que Nagios, Nagvis, GLPI….

EON est accessible via une interface web qui comprends une interface graphique de définition des processus métiers et des modules de génération de rapports de statistiques sur les incidents et de génération de graphiques de performances permettant à chaque acteur d’un Système d’Information de disposer des information pertinentes pour son métier.

La version 4.2 renforce encore ce positionnement en offrant un nouveau module de simulation utilisateur. Ce module permet de définir, sur une workstation,  des scénarios applicatifs et de les jouer à place de l’utilisateur afin d’obtenir une disponibilité encore plus précise des applications métiers et de donner au DSI une vision encore plus fine de son Système d’Information.

Release Notes : https://www.eyesofnetwork.com/?p=1554&lang=fr

Téléchargement: https://www.eyesofnetwork.com/?page_id=48&lang=fr

Read More

Eyes Of Network : Sortie de la version 4.0

Posted by on 25 Juil 2013 in Planet, Supervision | Commentaires fermés sur Eyes Of Network : Sortie de la version 4.0

icone_EON

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Eyes Of Network (soit EON), il s’agit d’une solution de supervision clé en main orientée ITIL. Basé sur le cœur de Supervision Nagios, cette solution se veut être le couteau suisse de celui qui désire mettre en place une supervision orientée ITIL. Elle propose des outils comme GLPI, OCSInventory, Nagios, de la cartographie, une interface d’administration développée par l’équipe de EON, et bien bien d’autres outils …

Dernièrement l’équipe de Eyes Of Network nous a sorti une version majeure 4.0 munies de quelques nouveautés qui pourraient en intéresser plus d’un, dont voici une petite présentation.

Read More

EON: Interview de l’équipe

Posted by on 17 Déc 2010 in Interviews, Planet, Supervision | 1 comment

Bonjour la communauté EON, Pouvez-vous vous présenter ?

Michael : Consultant et directeur de projets d’infrastructure grands comptes à l’international le jour, je suis à l’origine du projet EON et je continue à faire l’agitateur d’idée. Trop occasionnellement, je continue à mettre la main à la pâte.

Jérémie : Consultant Avant Ventes / stockage SAN et NAS. Contributeur technique EON à de TROP rares occasions. Développeur du gestionnaire d’évènements et du module de génération de rapport.

Sébastien : D’abord technicien puis administrateur système et réseau au sein d’un organisme dépendant d’un ministère. A l’heure actuelle je suis chargé de la validation de projet, soutien et dépannage de ces derniers. Du côté de la communauté je participe activement au forum notamment dans le cadre d’aide à l’utilisateur et aussi aux phases de test des différentes versions de EON incluant la documentation (mais la il faudrait rallonger les journées)…

Jean-Philippe : Responsable d’offres Open Source et supervision le jour, je suis côté communautaire en charge des infrastructures autour du projet (build, dev, serveurs web), du packaging de la solution et d’une partie des développements web.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots EON ?

JPL : Une appliance logicielle réunissant autour des processus ITIL les outils Open Source reconnus dans le domaine de la supervision.

MA: Je partage entièrement la définition de Jean Philippe. J’ajouterais que l’ambition n’est pas d’obligé les utilisateurs à coller complètement à l’ITIL. En revanche, EON fournit de manière pragmatique des usages conformes aux propositions de pratique de l’ITIL. C’est une solution faite pour aider le pilotage au quotidien comme dans les moments de crise. EON n’est pensé, ni pour les maniaquo-technophiles ni pour les consultants GMKP, mais bien pour les DSI, les Administrateurs et les Techniciens.

SEB : Une solution tout en un embarquant des outils reconnu dans la supervision, en effaçant le côté obscur « Linux » qui malheureusement effraie encore.

Quelles ont été vos motivations pour lancer ce projet ?

JPL : Simplifier la mise en œuvre de la supervision en offrant une solution packagée respectueuse de chacun des projets embarqués.L’autre point majeur était d’offrir une solution sous forme d’appliance logicielle rendant agnostique la mise en œuvre d’un système Linux de supervision.

MA: Pas mieux 😛

SEB : Idem j’ai le droit ???

Quel public vise EON ?

JPL : On constate aujourd’hui que la solution touche un public professionnel de plus en plus large :

  • Utilisateurs d’outils disparate de supervision avec la volonté de consolider l’ensemble
  • Adeptes à l’origine des solutions lourdes désirant aujourd’hui plus de souplesse et moins de coûts
  • Administrateurs Nagios brut ayant la volonté d’étoffer la supervision

MA: Je partage la vision de Jean Philippe. Aussi, pour étoffer l’approche je vais choisir une lecture différente de la question à savoir; Au sein d’une organisation, quel public est visé ?

  • Techniciens: Les techniciens peuvent avoir accès aux informations qui les concernent. Cela sous entant la mise en œuvre de filtres et de droits qui sont une modélisation pragmatique des workflow de l’organisation. Ils peuvent également organiser leur travail grâce à des fonctionnalités de collaboration très humble mais faciles et pratique.
  • Administrateurs: Les administrateurs qu’ils soient centraux ou périphériques trouvent, en plus des mêmes facilités que les techniciens, des outils plus fin d’analyse de performance, et de logs. De plus, EON simplifie leur « mâtinés » en ayant un bac évènementiel orienté incident qui s’auto-acquitte sur retour à la normal. Ainsi, les procédures d’exploitation du matin s’en trouvent largement allégés.
  • Les DSI trouvent la possibilité de superviser leurs équipements, leurs services et les applications. Ils ont ainsi la possibilité de contrôler le respect des SLA qu’ils soient internes ou externe. Ils ont aussi des cartographies très simples d’usage leur donnant la vision de l’état des applications et des infrastructures. Ils ont également des vues d’ensemble sur les performances consommé leur permettant un pilotage plus fin des investissements et du capacity planning.

SEB : D’une manière simpliste EON s’adresse à toute personne imbriqué de près ou de loin dans la supervision débutante ou confirmé.

– Qu’est-ce qui démarque EON par rapport à d’autres solutions de Supervision Libre ?

JPL : Modularité de l’appliance permettant aux utilisateurs de personnaliser le produit à leur métier et de réutiliser leurs outils complémentaires.

MA : Nous partons sensiblement des mêmes produits, les différences ne sont donc pas sur les capacités des outils. Je pense que notre différence se situe dans la simplicité de l’outil qui le rend plus accessible à des personnes moins pointues techniquement que les administrateurs. Enfin, EON par son caractère Appliance logiciel est peut être aussi plus facile d’accès pour des « non » (L)unixiens.

SEB : Effectivement le fait de dédramatiser la partie « Linux » reste un atout fort…Tout en ne fermant pas la porte aux pointus : elle reste autant souple qu’évolutive.

Quelques points importants :

  • la disponibilité : Le système de sauvegarde embarqué permet de recréer un clone de la précédente installation très rapidement ce qui soulage pas mal de conscience 😛 !
  • La possibilité d’import de données externes comme les fichiers Nagios par exemple : Il est vrai que la peur de tout recommencer empêche certains de se lancer à « upgrader » leur solution. L’autodiscovery des équipements via lilac/nmap peut aussi répondre à ce problème.
  • la gestion d’incident
  • Contrôle d’accès : il est possible d’intégrer l’authentification au portail EON dans un domaine basé sur de l’AD ou du LDAP, intéressant d’un point de vue sécurité.

Suite à la sortie de votre version 2.2 embarquant LiveStatus comme backend par défaut ainsi que la publication votre Roadmap de 2011, quels vont être les atouts majeurs de la version 3.0 ?

JPL : Facilité la mise en œuvre du mode distribué et l’ouverture à d’autres moteurs de supervision.
La CMDB est également un axe qui nous intéresse de plus en plus du fait de la démultiplication des bases qui recensent les différents équipements du SI (Supervision, Inventaire, Tickets, ….)

MA: L’exhaustivité de la RoadMap 3.0 n’est pas encore atteinte. En effet, comme l’a dit Jean Philippe, nous réfléchissons activement à l’orientation CMDB. En plus de cela, nous intégrons beaucoup les réflexions des utilisateurs dans nos développements. Aussi, peut être que de nouvelles fonctionnalités verront le jour d’ici au freeze. Ceci étant, notre objectif à terme et d’inclure la Direction financière dans les profils d’utilisateurs EON. Pour ce faire nous aurons besoin d’une CMDB capable d’aider au pilotage des contreparties financières liées aux SLA et aussi d’aider à la valorisation financière du patrimoine du SI que ce soit en interne (Hardware, Software, Infogérance…) ou en interne (PrivateCloud on demand, Services aux applications…). La version 3.0 sera donc pour nous une version majeure à plus d’un titre.

Selon votre Roadmap 2011 annoncée sur votre site internet, nous avons remarqué un intérêt possible pour des projets comme Shinken, Fusion-Inventory, …, Qu’en est-il ?

JPL : Nous avons remarqués comme tous que l’évolution du projet Nagios Core est ralentie depuis quelques années pour diverses raisons. J’ai personnellement rencontré Jean Gabes lors d’une présentation EON avec qui nous avons longuement échangé sur le sujet. Shinken est une solution respectueuse de la philosophie originelle de Nagios qui en a fait son succès (cœur de la supervision permettant à d’autre projets de s’inscrire autour). Nous sommes donc prêt à inclure Shinken dans EON en laissant le choix à l’utilisateur de trancher.
Concernant Fusion-Inventory, notre objectif est bien sûr d’utiliser l’association avec GLPI mais aussi de faciliter la mise en œuvre de la supervision et à terme de la CMDB.

MA: Effectivement ces deux projets, parmi d’autres, sont au cœur de nos réflexions sur les fondamentaux de la version et des suivantes. Nous partageons de très bons rapports avec Jean Gabes et avec la philosophie de Shinken. Nous avons la chance d’avoir sous EON de très gros SI en exploitation et la perspective de pouvoir améliorer la performance de EON en substituant le très lourd Nagios (car nous favorisons les check actifs), par la Gazelle Shinken nous séduit. Au delà Shinken offre des perceptives fonctionnel que Nagios, handicapé par son design ancien aura du mal à suivre. Sur Fusion-Inventory, il est évident que c’est une brique majeure dans l’adoption d’un CMDB. A ce jour, nos utilisateurs nous communique un TCO de EON est plutôt faible. Je m’enthousiasme de cette remontée d’information car EON est pensé pour une maintenance et une exploitation minimaliste dans ce but précis. Si nous voulons efficacement répondre aux enjeux de pilotage des coûts au travers des éléments de demain (clouds, SaaS, PaaS…) il faudra que EON conserve cette simplicité. Si nous n’y prenons pas garde, nous risquons de tomber dans le travers des logiciels propriétaires de ce type qui coûtent, en étant un brin provocateur, un bras pour les licences, le deuxième pour l’intégration, une jambe pour l’exploitation, et la deuxième en maintenance ou en renouvellement. Le tout avec un ROI faible car grevé par des coûts d’utilisation souvent lourds (Interfaces vieillissantes, tempête d’alerte et de faux positifs…). Bref, le défit de la V3 s’avère très relevé et nous aurons besoin d’innovations tel que Fusion-Inventory pour y répondre de la façon la pratique pour nos utilisateurs.

SEB : EON doit s’adapter aux innovations mais aussi tenir compte de l’attente des utilisateurs, que ce soit au niveau de la performance ou de la pertinence !

Au vue des évolutions effectuées depuis la v1, pas mal de plugins sont arrivés et certainement d’autres suivront ! Shinken tout comme Fusion-Inventory sont très intéressant et mérite d’être étudiés/testés à ce titre. Le monde de la supervision bouge, innove, il faut en tenir compte et ne pas être « fermés ».

Quel est votre point de vue sur les évolutions récentes de la Supervision libre ?

JPL : Évolution constante, très dense et passionnante du nombre de projets et addons (Nagios, Icinga, Shinken, Livestatus, NDO, Nrpe, Nsca, NagiosBP(I), Centreon, EyesOfNetwork, FAN, Zabbix, Zenos, …).
Nous avons la chance en France d’avoir de beaux projets et une communauté qui permet d’y voir plus clair en étant informé rapidement (Merci à vous ;-p).

MA: Sur le constat général je rejoins Jean Philippe, et je pense que l’utilisateur gagne à cette saine émulation. Pour les épiphénomènes tel que l’intégrisme, l’idiosyncrasie égotique, ou le mercantilisme, je pense que le Libre est ces acteurs n’ont rien à y gagner. Ne perdons jamais de vue que notre philosophie se heurtent à des intérêts convergeant et parfaitement structuré. Il est donc important de garder à l’esprit que chaque initiative est importante. Je ne sais pas désigner le grain de sable important d’une plage. Mais, je sais la montrer et la vanter.

SEB : Pour l’analyse je rejoins JP et Mike, j’espère aussi que ces projets vont se consolider sans perdre de vue leurs objectifs premiers : la supervision. Pour se consolider les avis, suggestions, retour d’expérience sont important,…juste un petit (r)appel pour que la communauté continue de bouger et merci à eux !

Un mot pour conclure ?

JPL : Merci encore pour cette interview et rendez-vous sur le forum EON.

MA: Merci à l’équipe de Monitoring FR de nous offrir une si belle occasion de présenter notre projet et notre démarche.

SEB : Merci à vous de nous avoir permis de présenter un peu mieux EON !!!

Read More

Sortie de EyesOfNetwork 2.2

Posted by on 26 Nov 2010 in Planet, Supervision | 1 comment

EyesOfNetwork est une solution de Supervision orienté ITIL se basant sur le coeur de Nagios. EyesOfNetwork est composé d’un système d’exploitation minimaliste incluant un ensemble intégré d’applications répondant aux différents besoins de supervision :

  • GED (Generic Event Dispatcher) : gestion multi sites et sécurisée des évènements,
  • NAGIOS : gestion des incidents et des problèmes,
  • NAGIOSBP : gestion de la criticité des applications,
  • NAGVIS : cartogaphie personnalisée de la disponibilité,
  • CACTI : gestion des performances,
  • WEATHERMAP : cartographie de la bande passante,
  • BACKUP MANAGER : Outil de sauvegarde de la solution,
  • EONWEB : Interface Web unifiée de la solution,
  • EZGRAPH : Librairie d’affichage des graphiques,
  • SNMPTT : Traduction des traps snmp,
  • GLPI: Gestion de parc.

Cette version 2.2 annonce quelques nouveautés plutôt intéressante comme le choix de LiveStatus comme backend par défaut ainsi que la liaison d’authentification entre EON et NagVis. Voici le changelog de la version 2.2 issue du site officiel (http://www.eyesofnetwork.com) :

  • NEW : Nouvelle base de modèles et plugins nagios
  • NEW : Livestatus par défaut en remplacement de ndoutils
  • NEW : Vue de simulation des impacts dans nagiosbp
  • NEW : Actions multiples sur les objets nagios (suppressions, association de groupes, …)
  • NEW : Clonage des objets nagios (modèles, équipements, périodes, …)
  • NEW : Filtre sur la prise en compte des évènements (Owned – Not Owned)
  • NEW : Lien entre l’authentification Eon et Nagvis
  • NEW : Liste des services spécifiques dans les rapports de configuration nagios
  • NEW : Rétention sur les logs syslog-ng dans la base cacti
  • NEW : Association des commandes de notifications lors de la création d’un utilisateur
  • NEW : Description de la commande nagios dans la page d’ajout des arguments du service
  • UPDATE : Cacti 0.8.7g
  • UPDATE : Cacti Aggregate 0.75
  • UPDATE : Cacti Ntop 0.2
  • UPDATE : Cacti Plugins 2.8
  • UPDATE : Cacti Rrdcleaner 0.40
  • UPDATE : Cacti Settings 0.7
  • UPDATE : Cacti Syslog 1.05
  • UPDATE : Eonconf 2.2
  • UPDATE : Eonweb 2.2
  • UPDATE : Glpi 0.78
  • UPDATE : Lilac 2.0
  • UPDATE : Mk-livestatus 1.1.8
  • UPDATE : Nagios 3.2.3
  • UPDATE : Nagios Plugins 1.4.15
  • UPDATE : NagiosBP 0.9.6
  • UPDATE : Nagvis 1.5.5
  • UPDATE : Ntop 4.0.3
  • UPDATE : Php 5.2.14
  • FIX : Alerte dans les évènements si erreur apache ou réseau
  • FIX : Création des documents .doc cloisonée par utilisateur
  • FIX : Augmentation de la taille maximum de l’upload csv
  • FIX : Accès aux cartes weathermap pour utilisateurs non admin
  • FIX : Erreurs lors des créations,modifications et suppression des contacts et contactgroups lilac via eonweb
  • FIX : Gestion de la virgule dans le cn ldap
  • FIX : Sécurisation du mot de passe ldap
  • FIX : Correctifs import fruity et nagios
  • FIX : Diminution des erreurs dans httpd/error_log
  • FIX : Erreur lors del’ajout de groupes de contacts à des templates de service
Read More

EyesOfNetwork 2.1.5 est sortie

Posted by on 23 Juin 2010 in Nagios Powered | Commentaires fermés sur EyesOfNetwork 2.1.5 est sortie

EyesOfNetwork ?!? Mais c’est quoi ?

L’équipe Monitoring-fr en a déjà parlé, mais comme l’audience est chaque jour plus importante, voici un petit rappel.

EyesOfNetwork, encore appelé EON, (pour faire classe dans les salons vous pouvez prononcer ï-aune :P) est une distribution Linux crée pour être une appliance logiciel orienté supervision ITIL. Cette application se veut simple, pragmatique et utile.

Autrement dit, 99,9% de son administration/utilisation se fait via le Web et vous n’avez pas besoin d’être expert en solution Libre et autres linuxerie shello-hèssehèssehacho-perlienne pour l’utiliser.

Par rapport aux autres solutions libres, non moins excellentes, nous avons opéré plusieurs choix différenciant parmi lesquels on peut citer:

  • Le respect et l’orientation de l’ergonomie web de l’interface vers l’ITIL
  • La non intrusion dans le code des outils que nous embarquons
  • La spécialisation des outils pour chaque processus ITIL (ex: Nagios pour la dispo, Cacti pour les perfs,…).
  • Une séparation complète des plugins orienté disponibilité et capacité. Cela rend les check infiniment plus simple à produire pour n’importe qui et permet une surveillance plus simple des applications vu de l’utilisateur.
  • La distributivité au travers d’un bus logiciels libre « maison » souple et performant (on le dit.) écrit en C++
  • Une orientation évènementiel.
  • Un reporting indépendant des outils dessous (Nagios, Cacti, NetSNMP….)
  • La meilleure adaptabilité possible aux organisations (c’est l’outil que s’adapte au SI par l’inverse).
  • Et plein d’autres petits détails qui remplissent de joie de nos utilisateurs, ce qui nous ravit 😀

Stabilisation vers la 2.2

La communauté EyesOfNetwork est très heureuse de vous annoncer la sortie de la version 2.1.5 de EyesOfNetwork Supervision. Cette version apporte quelques petites nouveautés dont on parlera un peu plus bas, mais a surtout vocation à stabiliser la version 2.0 tout en préparant la version 2.2.

Coté nouveautés

Parmi les nouveautés marquantes on peut noter:

  • L’ajout de mklivestatus en option pour remplacer ndo2db. Rappelons d’ailleurs que la distributivité de EON s’opère via notre bus logiciel GED. Mklivestatus et NDO ne sont utilisé que comme backend non critique pour Nagvis par exemple. Le chainage et la centralisation des EONs se faisant selon son choix, pour modéliser l’organisation ou pour répondre aux distance géographique, GED étant capable de faire du synchrone, de l’asynchrone, du VPN et le tout en SSL « proxy passthrough » et ceux, même avec un ISA server de Microsoft(tm).
  • L’ajout d’une capacité d’export de la configuration de Nagios en CSV ou en HTML. Ceci permet à l’administrateur de la solution une certaine facilité de lecture en dehors du mode graphique.
  • La mise à jour de nombreux composant dans leur dernière version disponible au moment du build.
  • L’ajout de l’excellent plugin aggregate pour Cacti. Ce nouveau plugins permet d’agréger des graphs dans un seul. C’est particulièrement utile pour la vision des capacité des Clouds et autre environnement virtualisé.

Les mise à jour

Concernant les mise à jour et les patchs, en voici la liste (normalement exhaustive :P):

UPDATE : Centos 5.5
UPDATE : Php 5.2.13
UPDATE : Eonweb 2.1-1
UPDATE : Nagios 3.2.1
UPDATE : Ged 1.2.9
UPDATE : Nagvis 1.4.7
UPDATE : NagiosBP 0.95
UPDATE : Weathermap 0.97a
UPDATE : Backup-Manager 0.7.9
UPDATE : Glpi 0.72.4
UPDATE : Fop 0.95-0.3
FIX : NagiosBP langue par défaut dans IE
FIX : Nagvis timezone error
FIX : Import Fruity Host-Hostgroups
FIX : Lilac création de commandes sans nom
FIX : Evènements résolus 2 max ack time
FIX : Snmpv3 communauté pas obligatoire
FIX : Erreurs lors de l’import csv
FIX : Erreurs lors de la création des contacts via eonweb
FIX : Tris par ordre alphabétique dans lilac
FIX : Libgcrypt warning: missing initialization
FIX : Tri par durée des acquittements dans les évènements historisés
FIX : Tri par template dans l’exportateur nagios vers cacti
FIX : Communauté snmp pré-définie dans l’exportateur nagios vers cacti
FIX : Suppression des stats dans syslog-ng

En route vers le futur…

Actuellement plusieurs chantiers sont ouverts.

Tout d’abord de généreux contributeurs (vraiment merci à eux) sont en cours de concoctions de nouvelles documentations sur l’usage et l’installation de EON. Ces travaux sont l’œuvre de Sebastien Fernandez et Anthony Leduc. Les docs terminés trouveront leur place bientôt dans la section adéquat de notre site.

Ensuite Jean Gabès nous fait l’honneur et l’amitié de travailler actuellement à un portage de Shinken en lieu est place de Nagios. C’est pour l’instant un POC (Proof Of Concept) et j’espère proposer le résultat de ces travaux en option dans la V 2.2. C’est important pour nous car nous opérons le plus possible de check Nagios en mode Actifs. Nous faisons cela car la charge de maintenance de l’outil de supervision doit être la plus faible possible. Ainsi par des checks ‘full active’ aucune action n’est requise sur les équipements à superviser. Le problème et que Nagios est trop peu optimal pour permettre une surveillance d’un gros SI dans cette configuration. Aujourd’hui on contourne ce problème en utilisant GED mais cela impact la lisibilité de l’architecture. Shinken, grâce à son haut niveau de performance renforcera de fait la pertinence de notre outil.

Dans le même esprit Jean Philippe Levy et moi même travaillons actuellement à une meilleurs prise en charge des WMI. En complément de SNMP cela nous permettra d’étendre nos capacités de check actif sans passer par la case NRPE, NSC++… etc. Et donc, moins de travail EON pour l’administrateur qui se libèrera ainsi du temps pour amélioré la qualité de service du SI ou en proposé de nouveaux. Ces travaux s’appuient sur des portions de codes issus entre autre du travaille remarquable fournit par l’équipe de Samba4.

Pour optimiser les rapports des centres de services, nous allons ajouter la notion de TTO (Time To Own). Cela permettra en plus du SLA de mesurer l’effort produit par les équipes dans la prise en charge de chaque incidents voir, des problèmes (au sens ITIL bien sur).

Coté exploitation, nous espérons pouvoir pousser plus avant l’utilisation de OCS et de GLPI couplés à la notion d’évènement.

Enfin, nous avons toujours à l’esprit la construction du Mashup AJAX pour créer vos templates XSL/XML de génération des rapports en ligne. Je rappelle que EON possède un générateur de rapport directement au format bureautique. Cela permet d’éviter les extractions CSV puis génération de Graph puis couper/coller dans les docs de comité de pilotage. Cela fait perdre du temps en préparation pour peu de valeur ajouté pour les admins. A ce jour, pour générer un nouveau type de rapport, il faut manuellement écrire son « patron » XSL/XML. Ce n’est pas très dur car un exemple est fournit mais c’est rebutant pour un non développeur. Aussi, nous espérons un jour trouver suffisamment de temps pour coder ce projet qui est un gros morceaux. Si quelqu’un est tenté, par un coup de main la dessus, faîtes nous signe, on est plus que preneur :D. Les compétence requises sont (Java, C++, XSLt, XML, PHP, AJAX, API UNO et FOP). C’est donc un super plan pour un bon projet d’étude d’école d’ingénieur en informatique qui n’aurait pas d’idée de projet ;).

J’espère ne rien avoir oublié qui aurait pu vous être utile pour découvrir la solution.

Je remercie très chaleureusement l’équipe Monitoring-fr de nous offrir cette tribune.

Read More