Où va Nagios ?

Posted by on 8 Juin 2010 in Nagios, Planet | Commentaires fermés sur Où va Nagios ?

Le projet Open Source Nagios a dépassé une première décennie et se trouve actuellement sur la pente de la gloire. Ayant une communauté de + de 250000 utilisateurs ainsi que de nombreux développeurs d’addons autour de celui-ci. Nagios est devenue une référence dans le domaine de la Supervision Open Source.



Un petit historique s’impose :

  • En 1999, Ethan Galstad créé NetSaint (Futur Nagios).
  • En 2002, Suite à des soucis de marque, Ethan dû rebaptiser NetSaint en Nagios.
  • En 2006, Ethan lance NDOUtils, projet qui permet d’injecter les données de Nagios est base de données MySQL.
  • En 2007, des projets voient le jour en s’appuyant sur la technologies NDOUtils. On voit la naissance de solution s’appuyant sur le cœur de Nagios comme Centreon (passage d’Oreon né en 2003 vers Centreon en 2007), Opsview, Op5Monitor, …
  • En 2007, Naissance de Nagios Enterprise suite a des différences entre NetWays et Ethan Galstad. NetWays ont exploité le nom Nagios en Allemagne. Ethan étant contre ce procédé, il a décidé de fortifier sa politique de Trademarks pour que le projet avance de manière pérenne.
  • Suite à ce différent entre la communauté Allemande et le créateur de Nagios, un fork de Nagios du nom d’Icinga est né.
  • Ethan lance en 2009 Nagios XI, une version sous licence orienté aux entreprises.
  • Nagios Enterprise suit sa politique de respect des trademarks du projet Nagios pour qu’aucun abus soit admis.

Les questions que bons nombres se posent : Y a-t-il un avenir pour Nagios dans la prochaine décennie ? Mais où va la politique de Nagios Enterprise ?

Durant les 10 dernières années, Nagios s’est fait une place dans le monde de la supervision Open Source. Sa notoriété a grandit à un point que des grosses entreprises qui étaient sur des produits propriétaires se laisse charmer par ce succès et la fiabilité de l’outil.

Mais depuis fin 2007, Ethan et sa communauté s’éloigne de plus en plus, le dialogue se fait rare, tendu. Ethan se concentrant sur le développement de Nagios Enterprise, la cadence du développement a ralenti depuis fin 2007 puisque Ethan était jusqu’à ce jour le développeur principal de Nagios. Même si Ton Voon et Andreas Ericsson font un travail remarquable pour faire évoluer le Core, le cercle des développeurs reste fermé et peu de patchs de la communauté se trouve incorporé dans le Core.

Le manque de Roadmap de Nagios, de communication de la part d’Ethan envers sa communauté a fait naître certaines tensions qui ont entrainé la naissance d’un fork comme Icinga et un clash de la communauté Francophone Nagios suite à la parution d’article sur Icinga que Nagios Enterprise désirait voir disparaître.

Le sujet de cet article n’est pas de relancer ce débat mais est plus axé sur l’esprit du libre autour de ce projet.

Suite à ce clash, nous avons remarqué qu’une censure a été imposé par Nagios Enterprise sur la lettre ouverte à Ethan émise dans le ideas.nagios.org. Jean Gabès qui proposait son POC à Ethan pour que Nagios garde son élan des 10 dernières années afin d’améliorer les faiblesses du Core n’a eu aucune réponse.

Dernièrement, Nagios Enterprise a ouvert un concours destiné à tous les développeurs pour émettre leurs idées pour faire évoluer le Core de Nagios. Jean Gabès a proposé Shinken une fois de plus à Nagios Enterprise afin de montrer sa réelle conviction à ne pas lancer une solution de supervision supplémentaire.

Hier, une réponse de « La mère de Nagios » (responsable des ventes Nagios Enterprise) sur Twitter a été plus que clair sur ce sujet : « Pas de Shinken, ni d’Icinga aux Seedcamp ». Elle remet aussi en cause le « Nagios WorkShop » en Allemagne …

Où va mener cette politique de Nagios Enterprise ?

Assistons-nous à la transformation d’un projet Open Source en Open Core(1) ?

La communauté a-t-elle encore son mot à dire ? Peut-on encore parler de communauté ?


(1) : Open Core : Le principe est simple : une version open source, nommée Community, est fournie. Une version Enterprise, privatrice, est également présente et est la seule version supportée par la société éditrice du logiciel . Cette version possède des fonctionnalités bien plus avancées que la Community. Il est dit qu’au bout d’un moment, les avancées de la version Enterprise sont avantageux pour la community.

No Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Intramar » Nagios, la référence de la supervision - [...] baptisé  Nagios XI, bénéficiant de certains nouveaux composants propriétaires. La communauté ne sait pas encore réellement que faire face…
  2. GIAL » Nagios, la référence de la supervision - [...] baptisé  Nagios XI, bénéficiant de certains nouveaux composants propriétaires. La communauté ne sait pas encore réellement que faire face…