Accusé nagios-fr.org, levez-vous !

Posted by on 23 fév 2010 in Communauté, Planet, Professionnels | 11 comments

nagios-fr.org est dans le collimateur de Ethan Gasltad, créateur de Nagios et de sa femme Marry Starr depuis quelques jours pour avoir eu de leurs points de vue l’outrecuidance de publier des informations sur Icinga, désormais ennemi juré de ces mêmes personnes. Ils nous somment de cesser d’exploiter le domaine nagios-fr.org et de le leur remettre dans les plus brefs délais. Vous trouverez ci-dessous copie des échanges que j’ai eu avec eux histoire de vous faire votre idée. J’avoue avec le recul que ma réponse était peut-être un peu « trop trop » mais je n’aime pas qu’on m’associe à n’importe qui faisant un site sur Nagios et encore moins qu’on me dise ce que j’ai le droit ou non de dire. La définition du logiciel libre ne contient t’elle pas ce genre de droit inaliénable? Pour citation :« Free software » is a matter of liberty, not price. To understand the concept, you should think of free » as in « free speech, » not as in « free beer. »
Free speech, liberté de parole, tout est dit !

Maintenant, « la nalyse » :

Premièrement, et avant de monter au créneau et de me demander comment il était possible que nous puissions publier des informations sur Icinga, Marry Starr aurait dû peaufiner son français et se rendre compte que nous n’avons pas été particulièrement tendre avec ce fork de Nagios, au moins jusqu’à maintenant et tant que celui-ci ne représentait aucune plus-value par rapport à Nagios Core. Les choses changent et j’ai en parlé récemment dans ce billet.

Deuxièmement, seul Icinga pose problème alors que comme Centreon, OP5 et OpsView sont pourtant des dérivés de Nagios au même sens que Icinga, sauf que derrière Icinga se trouve l’ennemi intime de Ethan : Netways. Je compte envoyer un crucifix, de l’eau bénite et de l’ail pour aider à l’éradication du malin ;) Reste la pénible impression de se retrouver pris entre le feu des deux parties et de payer les pots cassés sans que nous, communauté francophone ne soyons impliqués d’aucune façon.

Troisièmement, et contrairement à ce que dit Ethan dans sa réponse, je l’ai toujours tenu au courant des actions que nous souhaitions faire avant et non après coup. A part la création du domaine nagios-fr.org car nous ne nous connaissions pas à l’époque. Je peux vous dire que ce n’est pas évident de construire quelque chose avec quelqu’un qui répond sous 15 jours, un mois aux messages… quand il y répond. Il a reçu une copie des statuts de l’association et ses avocats n’ont apparemment eu rien à reprocher. Cette association n’est toujours pas crée contrairement à ce qu’il avance. Néanmoins, il a donné son aval pour la création de cette association en s’assurant au passage de récupérer 20% de l’ensemble des rentrées d’argent que nous pourrions faire. Il est donc bien question d’argent et non de communauté derrière tout ça.

Enfin, Ethan se déconnecte complètement de la communauté au profit de sa seule entreprise… Très bien. Il peut faire ce qu’il veut et je conserve un immense respect pour le travail qu’il a accompli depuis dix ans dans l’Open Source. De même que je comprends très bien qu’il ai envie de retirer le fruit de ces dix années de labeur. De là à ignorer voir rejeter les excellentes propositions, les légitimes interrogations qui ont surgi ces derniers temps sur les listes Nagios; il y un pas… déjà franchi. Monsieur Nagios se comporte donc désormais en Seigneur, despote voir dictateur, sûr de sa force et de celle Nagios, et ne semble donc plus avoir besoin de la communauté (le petit peuple) qui a pourtant permis à son logiciel de prendre la part de marché qu’il a aujourd’hui.

Outre l’aspect tempête dans un verre d’eau de la chose, ce qui se passe en ce moment fait apparaître de façon sous-jacentes plusieurs vrais interrogations :

  • Une communauté comme nagios-fr.org se doit-elle d’être simplement la voie officielle de l’éditeur Nagios ?
  • La volonté d’une société comme Nagios Enterprises de contrôler à 100% l’ensemble de la communication faite autour du produit et d’utiliser la communauté à ses seuls fins.
  • Quelles sont les possibilités d’évolution d’un produit comme Nagios Core dont le seul développeur est aujourd’hui plus occupé à entretenir des armées d’avocats pour gérer trademark et copyright que de s’occuper à le faire évoluer ? Nagios Core n’a pas bougé en 2009 quasiment (une pauvre version 3.2 en tout et pour tout) et ne devrait pas bouger cette année.
  • Devons-nous payer une redevance à chaque fois que nous utilisons le terme Nagios?


nagios-fr.org a toujours été et restera une communauté d’utilisateurs
, à la recherche des meilleurs outils et pratiques pour superviser des systèmes d’informations de toutes dimensions. Nos intérêts ne sont pas ceux de Nagios Enterprises, que ce soit dit une bonne fois pour toute. Cette communauté est née et a grandie par la volonté des utilisateurs francophones de Nagios, indépendamment de la volonté d’Ethan et de son support et elle n’a donc aucune raison de lui être inféodée. C’est l’argent que j’ai mis personnellement dans cette communauté qui a permis jusqu’à maintenant de payer les factures d’hébergement, de domaines… La quasi totalité des droits d’auteur que j’ai touché pour le livre que j’ai écrit sur Nagios y est passé.

A l’heure actuelle, avec l’ensemble de l’équipe, nous réfléchissons à la suite à donner à cette affaire. Nous avons donc d’ores et déjà déposé un nouveau nom de domaine (monitoring-fr.org) et l’ensemble des sites de la communauté répondent déjà à cette nouvelle adresse. Nous ne savons pas encore si nous allons céder le domaine nagios-fr.org à Ethan de façon gracieuse ou payante.

Je profite pour remercier toutes les personnes qui nous ont déjà apporté leur soutien. Nous avons l’occasion de démontrer à Nagios Enterprises la force que représente une communauté active, unie, soudée. Au final, c’est donc un appel à vous, simple utilisateurs de nagios-fr.org, membres actifs, sympathisants, spécialistes du droit de l’Internet (nous risquons d’en avoir besoin) auxquels je fais appel pour nous apporter votre soutien, aider à défendre les intérêts de notre communauté dans cette bien lamentable histoire de petits sous. Vous pouvez aider en devenant fan de la communauté sur Facebook, en vous exprimant dans les forums, en commentant ce billet, en relayant ce billet ou tout simplement en passant nous voir sur notre stand à Linux Solutions.

11 Comments

  1. 23-2-2010

    Superbe post qui résume bien la situation « libre » de Nagios ces derniers temps. Là Ethan ne va pas avoir d’autre choix que d’expliquer clairement ce qu’il souhaite pour Nagios, et s’il rete libre ou pas.

  2. 23-2-2010

    Merci Olivier pour ce post. Au vu de ce que je lis sur la façon de gérer Nagios, j’ai l’impression que Nagios se ferme petit à petit. Ensuite Ethan a construit son logiciel avec une communauté libre, il faut qu’il en accepte les « règles ».

    Si pour lui, le fait d’utiliser le mot Nagios pour une communauté « lui revient », je serais d’avis à lui laisser; s’il s’enferme, les personnes qui ont fait vivre, évoluer et connaitre son « produit » partiront petit à petit. Ceci est mon avis et n’engage que moi.

    Le fait de regrouper une partie de communauté à la Solution Linux pour en discuter est une bonne idée.

  3. 23-2-2010

    Je pense que cette censure d’Ethan est la goutte d’eau qui fait déborder le vase de la communauté je pense. On ne peut pas cracher sur une communauté quand celle elle la clé de son succès, de son évolution. Ethan peut très bien faire du business sur Nagios mais la route qu’il suit n’est pas la bonne. Il aurait plus ça place en tant de développeur principale et leader communautaire. Faire le tour du monde pour rallier des acteurs à sa cause et évangéliser son produit pour améliorer le marketing de Nagios Enterprise (et s’appuyer sur les acteurs communautaire pour développer son business). Là c’est pas déconnant. Au lieu de ça, il ferme toutes les portes par jalousie envers NetWays…. C’est dommage !

  4. 23-2-2010

    C’est vraiment dommage la tournure que ça prend tout ceci. Dans 2 semaines à SL nous aurons le temps d’en débattre de ce sujet.

  5. 23-2-2010

    @jean-philippe.levy peut tu développer ? je dois avouer que ce genre de commentaire ne fais pas franchement avancer le débat.

  6. 23-2-2010

    Sorry pour les 2 posts précédents et similaires (erreur de saisie, à supprimer).

    Simplement je trouve ça dommage de se lancer dans une censure ce ce type qui ne fait que conforter l’idée que ce projet périclite et se ferme.

    La communauté et donc les contributions sont les principes même de l’Open Source, voilà ce que nous attendons de ce projet pour qu’il évolue à nouveau.

  7. 23-2-2010

    Vraiment vraiment lamentable…
    Ethan est en train de faire le plus mauvais possible: renfermer son produit.
    Du coup, on risque de voir la communauté se réduire à peau de chagrin…

    Dommage.

  8. 24-2-2010

    Bonjour,

    Très intéressant …
    Je propose de répondre à Ethan sur le même terrain que lui et donc de lui faire payer le nom de domaine nagios-fr
    Reste à en évaluer la valeur ;)

    Bonne journée.

  9. 24-2-2010

    Il ne faut pas lui donner le nom de domaine ! résistance !!! :p

  10. 24-2-2010

    Un bon moyen de support est de voter pour que l’auteur réponde à la lettre ouverte :
    http://ideas.nagios.org/a/dtd/22035-3955 (pas besoin d’être enregistré)

  11. 24-2-2010

    En effet, c’est dommage, le succès a malheureusement souvent tendance à monter à la tête…
    Il y a des alternatives sérieuses à Nagios, Zabbix en est un très bon exemple ;)
    Il y a aussi PandoraFMS qui est pas mal à ce qu’il parait ;)
    Suivons de prêt également Shinken ;)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Nagios : l’auteur tente de museler sa communauté pour cause d’avoir été trop libre!! | Nap's mini world - [...] : http://www.nagios-fr.org/2010/02/accuse-nagios-fr-org-levez-vous/ [2] : [...]

Leave a Comment