L’évolution de la supervision

Posted by on 13 Déc 2010 in Planet, Professionnels, Supervision, Vie des sociétés | Commentaires fermés sur L’évolution de la supervision

Cet article est une petite rétrospection de l’évolution de la Supervision dans la gestion d’un S.I d’entreprise. Le domaine de la Supervision a été très longtemps inconnu ou ignoré dans la gestion d’un S.I d’entreprise.

A ces débuts, ce genre d’outil voit le jour sur le coin d’un bureau d’un Administrateur Système aventureux ayant de la disponibilité en recherche et développement dans son entreprise. Ce genre de projet est très peu pris au sérieux ne voyant pas l’intérêt de ceux-ci dans l’amélioration des services rendus aux utilisateurs. L’ignorance de ce domaine d’administration est due aux coûts des produits éditeurs qui ne sont accessible qu’aux grosses entreprises. A cette époque, les solutions de Supervision Libre ne sont pas perçues comme pérenne pour la gestion d’un S.I car elles manquent cruellement de documentation et de facilité d’installation ce qui engendrent un investissement en temps, développement trop prenant. Ces solutions n’assurant pas de support garantit, les décisionnaires sont très frileux à leur égard.

Mais au fil des années, ces solutions de Supervision Libre se sont améliorées et ont montré leur stabilité par leur ancienneté. Des communautés sont nés autour de ces projets et ont pu colmater les manquements que les solutions Libres ont en entreprise. Étant un domaine très longtemps réservé aux initiés (barbus), le partage du savoir et l’entraide communautaire ont pu rendre la Supervision Libre plus accessible aux débutants.

Les DSI voyant que ces outils peuvent répondre à leurs besoins, c’est à dire: pouvoir être alerter d’un problème avant que les utilisateurs ne s’en rendent compte, des projets voient le jour mais généralement avec une approche peu sérieuse. L’outil qui est sur le coin d’un bureau d’un administrateur, est passé sur un serveur dans une salle sécurisée mais la gestion de ces projets reste en roue Libre (pas d’investissement ou de personnes dédiées à analyser le besoin et gérer l’outil correctement). Des projets comme Nagios et sa forte communauté ont pu réellement faire changer la vision des choses concernant la Supervision Libre.

Les systèmes d’informations étant l’épine dorsale d’une entreprise, les DSI s’aperçoivent que toutes pannes informatiques à un coût. Qu’il soit financier ou morale, l’image de marque du service Informatique d’une entreprise est fonction de son taux de fiabilité. Les DSI s’aperçoivent que la Supervision doit être un outil plus important qu’il ne l’était et doit se trouver au cœur de la gestion d’un S.I.

Le phénomène de popularité de solution Libre est aussi dû malheureusement à la crise qui oblige les entreprises à revoir leur budget à la baisse. Il est donc prioritaire pour un DSI de gagner sur les coûts de licence le plus facilement possible et en y investissant le moins de temps possible.

Il y a encore quelques temps, le rôle d’un outil de Supervision ne se limitait qu’à alerter l’administrateur d’une anomalie sur un serveur ou un service. Ensuite, on s’est aperçu que l’administrateur de la Supervision devait fournir des éléments d’analyse afin de contrôler la performance du S.I sur le long terme, voici la naissance de la métrologie. La métrologie permet de mesurer et garder un historique des données de performances des serveurs afin de les analyser en cas d’état dégradé sur une machine. Elle aide à la compréhension d’un incident et à en trouver la cause probable.

Avec la démocratisation des normes ISO et ITIL, ce qui intéresse et doit rendre compte un DSI, ce sont des statistiques de fiabilité (SLA) de sa politique de gestion de son S.I. Est ce que le service rendu à l’utilisateur est proche de la perfection? Les SLA sont devenues le maître mot des DSI pour justifier la fiabilité de son service. La métrologie étant trop techniques pour un DSI, depuis peu, un outil de Supervision ne peut plus faire cavalier seul dans un projet de Supervision d’entreprise. L’outil doit être capable d’avoir une vue ergonomique ainsi que la possibilité de générer des rapports plus ou moins complexes en fonction du besoin. Aujourd’hui, ces solutions de Supervision Libre sont très généralement accompagnées d’outil de B.I (genre Jasper Report, …) afin de pouvoir répondre à ce besoin car le B.I est un métier à part entière de la Supervision. Un outil de Supervision doit se limiter à son rôle et laisser d’autres briques plus spécialisées gérer cette partie. L’intérêt majeur est d’en faciliter la liaison.

Au cours de la dernière décennie, le rôle de la Supervision ainsi que la compétence technique des personnes la pilotant a évolué. La Supervision n’a plus seulement le rôle d’alerter d’une anomalie mais d’en montrer son impact sur le business de l’entreprise. Plus une entreprise est dotée d’un S.I fiable, plus celle-ci est sereine sur les bénéfices qu’elle peut produire. La Supervision est devenue un point stratégique de l’amélioration du business d’une entreprise.